Médiation et diffusion culturelle

La Maison de la transhumance utilise de nombreux moyens de diffusion culturelle et d’outils de médiation, permettant d’intéresser, de ravir, et d’édifier les plus larges publics et notamment ceux des jeunes et de la société urbaine, locaux et touristiques. L’objectif est de les convaincre des utilités de la transhumance et de la nécessité de prendre soin de son devenir en ayant conscience qu’il y va de l’intérêt de chacun.
Elle propose aussi la réalisation d’études dans le domaine de la valorisation patrimoniale de la transhumance et du pastoralisme, la mise au point de formations pour les acteurs du tourisme, et d’autres types de prestations dont les conditions et les tarifs sont à définir au cas par cas. Nous consulter pour cela.

EXPOSITIONS

Pastreja. Paysage et pastoralisme en Pays d’Arles

Le Pays d’Arles est fortement marqué par des paysages ruraux façonnés depuis des millénaires par les éleveurs et leurs troupeaux, qu’ils soient ovins, bovins, caprins ou équins. Ces paysages sont complémentaires de ceux des alpages par le biais de la grande transhumance estivale. Ils sont également représentatifs des paysages pastoraux méditerranéens, avec la présence de zones humides (Camargue, marais des Baux…), de zones sèches (Crau), de garrigues et pinèdes (Alpilles, Montagnette…), de pelouses d’altitude (massif alpin).
L’exposition s’organise selon un cheminement simple structuré autour de 41 agrandissements photographiques de grands formats (50 x 130 cm) accompagnés de portraits sur bâches (200 cm x 55 cm). A partir du spectacle des grands ensembles paysagers du Pays d’Arles (Camargue, Crau, Alpilles…) ainsi que des espaces alpins (Mercantour et Mont Blanc), le visiteur est progressivement invité à découvrir chacun des facteurs qui contribuent à faire de ces paysages ce qu’ils sont. Cette exposition de type muséographique, conçue pour être itinérante, a été présentée pour la première fois à l’Abbaye de Montmajour (hiver-printemps 2011).
Pour une présentation plus aisée, une seconde version de l’exposition a été réalisée. Elle est conçue sous forme de 20 bâches (91 x 230 cm) que l’on peut accrocher dans les rues d’un village, dans les écoles, lors d’une fête ou d’une foire…

Photographies : Lionel ROUX – Commissaires d’exposition : Jean-Claude DUCLOS et Patrick FABRE
Renseignements : Maison de la transhumance

La transhumance, de la Provence aux Alpes

Cette exposition se compose d’une trentaine de photographies de format 30 x 45 encadrées et légendées en 42 x 62 cm, ainsi que de 11 kakémonos (format 80 x 120 cm) avec textes et illustrations, présentant les différentes dimensions de la transhumance entre la Provence et les Alpes.

Photographies et textes : Patrick FABRE  – Maison de la transhumance

Renseignements : Maison de la transhumance


Télécharger les panneaux de l’exposition Transhumance

Comme une marée. Regard de Jean Giono sur la transhumance

La pratique de la transhumance a toujours suscité chez Jean GIONO une véritable fascination, au point de constituer un thème emblématique. Dès l’enfance, il voyait affluer vers les fontaines de Manosque, au début de l’été, les grands troupeaux transhumant de la Crau vers les Alpes. Spectacle que l’écrivain évoquera toujours avec une démesure lyrique, comme « une marée » qui déferle, une force lente, énorme, irrépressible, mue par des ordres cosmiques.
Cette exposition se compose d’une trentaine de photos N&B encadrées dans un cadre en bois de dimension 45 x 55 cm et légendées, et de 16 kakémonos de dimensions 80 x 50 cm à 130 x 70 cm.
Textes de Jean GIONO.

Photographies : Emmanuel BRETEAU, Marcel COEN et François-Xavier EMERY.
Un partenariat Maison de la transhumance /Centre Jean Giono (Manosque).
Commissariat de l’exposition : Annick VIGIER (Centre Jean Giono) et Patrick FABRE (Maison de la transhumance).

Renseignements : Maison de la transhumance

MALLE PEDAGOGIQUE

La Routo

Cette malle pédagogique est une des principales réalisations du programme européen LA ROUTO, réseau et itinéraire transfrontaliers de valorisation des métiers, des produits et du patrimoine de la transhumance (2011-2013).
La malle, bilingue, français-italien, se présente comme un petit coffre-fort. Ouvert, ce bel objet dévoile de nombreux tiroirs de couleurs vives permettant de découvrir, au travers d’une douzaine de jeux originaux, la vie et le métier de ceux qui font LA ROUTO depuis des siècles : les itinéraires empruntés, les races de brebis et de chiens, les abris du berger et de son troupeau, les traces de leur passage, les termes vernaculaires du métier…
Les niveaux scolaires vont de la maternelle au collège. Certains des jeux peuvent être fabriqués sur demande. La malle pédagogique peut être mise à disposition ou animée par la Maison de la transhumance, dans les écoles et collèges, lors de salons, foires ou fêtes. Elle accompagne un projet pédagogique, une rencontre avec un berger, une visite d’alpages… Des journées de formation à son utilisation, pour les enseignants, animateurs ou documentalistes, sont également proposées.

Renseignements : Maison de la transhumance


Télécharger

SENTIERS DE DECOUVERTE

La draille des coussouls (plaine de la Crau)

Ce sentier d’interprétation de 4,2 km de long, situé sur la commune de Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône), permet de découvrir la Réserve naturelle des coussouls de Crau et l’élevage ovin transhumant, au travers de 15 panneaux thématiques, ainsi que des vestiges d’une bergerie romaine mis à jour en 2008. La visite du site de Peau de Meau nécessite une autorisation délivrée par l’Ecomusée de la Crau, et valable 2 jours au prix de 3 euros. La bergerie de Peau de Meau est par ailleurs équipée d’un observatoire accessible au public.

Renseignements : Ecomusée de la Crau (Saint-Martin-de-Crau)
Tel : 04 90 47 02 01

www.reserve-crau.org

Amountagna (Haut-Verdon)

Le sentier Amountagna propose une randonnée autour du pastoralisme et de la transhumance dans le Haut-Verdon (Alpes-de-Haute-Provence). Une dizaine de panneaux d’interprétation jalonnent cet agréable itinéraire en vallée de Chasse, depuis le village de Villars-Colmars.
Deux itinéraires sont possibles : une boucle à la journée (6 h, 13 km, 600 m de dénivelé) et une boucle à la demi-journée (3 h, 7 km, 400 m de dénivelé). Tous deux permettent de gagner la cabane Michard (1856 m). Des visites de groupe ou accompagnées sont également proposées.

Renseignements : Office de Tourisme de Colmars-les-Alpes
Tel 04 92 83 41 92

www.colmars-les-alpes.fr


Télécharger le Carnet d’Amountagna

VIDEO-CONFERENCES ET PROJECTIONS DE FILMS

La Maison de la transhumance propose des vidéo-conférences sur différentes thématiques.
La durée en est généralement d’1h15, suivie d’un débat avec la salle.
Matériel fourni : ordinateur + vidéoprojecteur.

Thèmes proposés :

  • Pasteurs, paysages. Pastoralisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • La Routo, sur les pas de la transhumance entre la plaine de la Crau et la vallée de la Stura
  • La transhumance, une pratique d’avenir ?
  • Transhumance et développement durable, de la Provence aux Alpes
  • Le métier de berger transhumant, entre Provence et Alpes
  • Le mérinos d’Arles, passion de berger
  • Les fêtes de la transhumance dans le Sud de la France
  • La laine mérinos d’Arles et ses nouvelles valorisations
  • La bergerie de la Favouillane, patrimoine insigne du pastoralisme

Sont également proposées des projections de films sur la transhumance, des années 1930 à nos jours, suivies d’un débat.
Matériel fourni : ordinateur, vidéoprojecteur, sono.

Films proposés :

« La grande Pastorale » – Court métrage de Jean GOURGUET – 1937 (20 minutes)
« Gens et métiers de Provence » – Documentaire de Jean MASCAUX – 1958 (extrait transhumance, 22 minutes)
« Fils de Transhumance, un troupeau entre la Crau et l’Alpe » – Documentaire de Gérard MAROT – 2003 (33 minutes)
« Les Bergères  » – Film de Denis BUTTNER – 2011 (64 minutes)

Renseignements : Maison de la transhumance

ANIMATIONS DE FOIRES, FÊTES ET SALONS

La Maison de la transhumance dispose d’un stand itinérant permettant d’animer différents évènements : fêtes, notamment de la transhumance, foires et salons, agricoles ou non.
Dimension : 3 x 3 mètres (au sol)
Ce stand permet la diffusion de brochures et plaquettes sur la transhumance, la présentation du travail de la laine, d’objets liés au métier de berger, d’ouvrages…
Possibilité de diffusion de petits films.

Renseignements : Maison de la transhumance

EDITIONS

Les principaux ouvrages publiés :

  • Transhumance. Relique du passé ou pratique d’avenir ? Duclos J.-C., Fabre P., Molénat G. (dir.), Saint-Martin-de-Crau et Le Coudray-Macouard, Cheminements/Maison de la transhumance, 2002.
  • 1951. Transhumance. Sur la route des alpages. Fabre, P., Lebaudy G. (dir.), Marseille, Images en Manœuvres éditions/Maison de la transhumance, 2002.
  • L’Odyssée Pastorale. Photographies de Lionel Roux. Arles, Actes Sud/Maison de la transhumance, 2009.
  • Sciences sociales. Regards sur le pastoralisme contemporain en France. Brisebarre AM, Fabre P., Lebaudy G. (dir.), Association Française de Pastoralisme/Maison de la transhumance/Cardère Editeur, 2009.
  • Le Mérinos d’Arles. Passion de bergers. Fabre P., Lebaudy G. (dir.), Marseille, Images en Manœuvres Editions/Maison de la transhumance, 2010.
  • Pastreja. Paysages et pastoralisme en Pays d’Arles. Photographies de L. Roux, textes de J.C. Duclos et P. Fabre, Marseille. Images en Manœuvres Editions/Maison de la transhumance, 2011.
  • La Routo. Sur les chemins de la transhumance entre les Alpes et la mer. Lebaudy G., Fabre P., Martini S., Rosso M.H. (dir.). Réédition augmentée. Ecomuseo della pastorizia, Maison de la transhumance, Maison du berger, Nerosubianco ed. Pietraporzio, 2012.
  • Pasteurs, paysages – pastoralisme en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Photographies de L. Roux, textes de J.C. Duclos et P. Fabre. Actes Sud/Maison de la transhumance, 2016.

A paraître (été 2017) : Actes du colloque Elevage pastoral, espaces protégés et paysages en Provence-Alpes-Côte d’Azur (8 décembre 2016). Maison de la transhumance, CERPAM, ARPE. Editions La Cardère.

Renseignements : Maison de la transhumance – Voir également notre boutique en ligne sur ce site

Maison de la transhumance © Quai13