Lionel ESCOFFIER, nouveau Président de la Maison de la transhumance

Lors du conseil d’administration du lundi 18 octobre 2021, Lionel Escoffier, éleveur ovin sur la commune d’Aureille, transhumant dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été élu Président de la Maison de la transhumance. René TRAMIER, membre fondateur, qui a assuré la présidence de l’Association depuis sa création en 1997, est désormais Président d’honneur. Nous reviendrons lors de la prochaine lettre d’information de la Maison de la transhumance, dont la parution est prévue d’ici à la fin de l’année, sur ce changement de Présidence.

La bergerie de la Favouillane inscrite au titre des Monuments Historiques !

Par arrêté préfectoral en date du 1er juin 2021, la bergerie de la Favouillane, en totalité (ainsi que son enclos de triage), située sur le domaine du Radeau (commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône), a été inscrite au titre des Monuments Historiques.  La bergerie “présente un intérêt historique et culturel suffisant pour en rendre désirable la préservation en raison de la valeur de témoignage de cet édifice hérité d’une architecture vernaculaire ancestrale, la cabane camarguaise, et qui constitue l’ultime exemple de bergerie camarguaise de l’aire pré-industrielle”.  Sous la conduite du Grand Port Maritime de Marseille, propriétaire, les travaux de réhabilitation devraient désormais être engagés, ainsi que les études de valorisation pastorale et patrimoniale conduites par la Maison de la transhumance, le CERPAM, la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône et le Parc naturel régional de Camargue.

Le Salon des Agricultures de Provence est reporté en 2022

Le comité de pilotage du Salon des Agricultures de Provence réuni ce vendredi 16 avril a dû se résoudre à regret, à annuler le Salon prévu les 4, 5 et 6 juin 2021 au Domaine du Merle à Salon-de-Provence.

L’absence de visibilité quant à l’évolution de l’épidémie Covid-19 et des mesures sanitaires conduisent les organisateurs à annuler le Salon des Agricultures de Provence. L’ampleur de l’événement qui a accueilli près de 60 000 visiteurs en 2019 implique un dispositif technique et organisationnel important : aménagement du site, montage des stands et de la grande ferme, programmation des animations, déplacement des animaux, etc. Les agriculteurs du Marché des producteurs ont également besoin d’anticiper leur présence et de prévoir leurs approvisionnements en conséquence. Face à ces contraintes, les membres du comité de pilotage et leurs partenaires viennent d’acter l’annulation de la 5e édition du salon, pour la deuxième année consécutive.

Des mesures de soutien à l’agriculture locale
Le Salon des Agricultures de Provence a été créé en 2016 pour promouvoir l’excellence et la diversité de l’agriculture dans les Bouches-du-Rhône, et développer la consommation en circuits courts directement auprès des producteurs. Pour les partenaires institutionnels et professionnels du salon, ces objectifs sont plus que jamais d’actualité, en lien avec les enjeux de qualité et de souveraineté alimentaire territoriale.

Les partenaires du Salon se mobilisent afin de mettre en place des actions contribuant à soutenir les producteurs locaux touchés aussi bien par la crise que par les intempéries.

Rendez-vous en juin 2022 pour partager ensemble un moment de détente et d’évasion et redécouvrir l’agriculture exceptionnelle de notre territoire.

Vos contacts
Organisation : Grégory Galtier – Chambre d’Agriculture des Bouches-du-Rhône – Tél. 06 74 55 67 98
Organisation déléguée : Laurent Rémy – Mercantour Events – Tél 06 52 60 10 41
l.remy@mercantour-events.fr
Renseignements Presse : Claudine Ayme – Tél. 06 09 84 64 62 – contact@claudine-ayme.fr

La bergerie de la Favouillane va être restaurée !

Par un communiqué de presse en date du 21 décembre 2020, le Grand Port Maritime de Marseille annonce la réhabilitation prochaine de la bergerie de la Favouillane.

Cette restauration s’accompagne de la demande auprès de la direction régionale des affaires culturelles, de l’inscription de la Favouillane à l’inventaire des monuments historiques.

Les travaux débuteront dès 2021. Ils permettront le rétablissement de l’activité pastorale qu’accueillait auparavant la bergerie.

20201221CPGPMM_Favouillane

Arrivée de Claire Dallemagne, chargée de mission programme Leader coopération La Routo

Claire Dallemagne a rejoint lundi 19 octobre 2020 l’équipe de la Maison de la transhumance et a pris ses fonctions de chargée de mission du programme Leader coopération “La Routo. Itinéraire agritouristique sur les pas de la transhumance”.  Titulaire d’un master “Aménagement Territorial Durable”, pendant deux années, elle aura en charge la mise en oeuvre et l’animation du programme pour la Maison de la transhumance, chef de file, et les partenaires sur les territoires associés (GAL Pays d’Arles, Grand Verdon, Pays dignois, Pays S.U.D.) : Parc naturel régional des Alpilles, Parc naturel régional du Verdon, Provence Alpes Agglomération, Office de Tourisme Provence Alpes Digne les Bains, CERPAM, Communauté de communes Vallée de l’Ubaye Serre-Ponçon.

Contact : c.dallemagne@transhumance.org – Tel 04 90 17 06 66 – port. 07 86 94 34 99

Les éleveurs des Alpes-Maritimes durement touchés par la tempête Alex

Les intempéries liées à la tempête Alex survenue le vendredi 2 octobre dans les Alpes-Maritimes ont durement touché les éleveurs. Dans ces territoires montagneux des vallées de la Roya, de la Tinée et de la Vésubie où les exploitations sont enclavées, certains ont perdu bâtiments et tout ou partie de leurs cheptels, emportés par les inondations. Un berger de la Roya a perdu la vie. Les routes d’accès, notamment dans la Roya, ont été détruites. La plupart des cheptels ont été aujourd’hui évacués mais n’ont plus accès aux pâturages. Une partie des transhumants avait regagné les territoires d’hiver, d’autres ont dû s’adapter pour le faire, empruntant les routes et cols alpins une fois ceux-ci réouverts, parfois dans l’urgence les voies ferrées qui avaient mieux résisté à la tempête. Une cellule de crise a été mise en place par la préfecture, avec la Chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes et ses partenaires. Des chaînes de solidarité se sont mises en œuvre, afin d’acheminer fourrages, eau potable et matériel de première nécessité, parfois par des opérations d’héliportage. Une recherche active de places hivernales de pâturage dans les territoires et départements voisins, y compris le Piémont italien, est également en cours. Alors que l’hiver s’installe en altitude, le moral des éleveurs est bas et certains pensent à quitter les hautes vallées.

Dévoilement du premier jalon du GR®69 La Routo

 

Lors de la 35e Rencontre nationale des acteurs du pastoralisme, organisée en partenariat entre l’Association Française de Pastoralisme, le CERPAM et la Maison de la transhumance dans la vallée de l’Ubaye (23 au 25 septembre 2020) a été dévoilé le premier jalon du GR®69 La Routo. Cet évènement s’est tenu dans le vallon du Laverq, en présence de nombreux élus locaux, de la FFRandonnée et de la Maison de la transhumance. L’ensemble de l’itinéraire devrait être aménagé et balisé d’ici au lancement officiel du GR®69, prévu au printemps 2021.

Présentation de la gamme de vêtements de pleine nature en laine mérinos d’Arles

Lors de la 35e Rencontre nationale des acteurs du pastoralisme, organisée en partenariat entre l’Association Française de Pastoralisme, le CERPAM et la Maison de la transhumance dans la vallée de l’Ubaye (23 au 25 septembre 2020) a été présentée la nouvelle gramme de vêtements de pleine nature en laine mérinos d’Arles. Michael Dal Grande (Dal Grande Naturfasern), Claire Jouannaux (Maison Régionale de l’Elevage) et Patrick Fabre (Maison de la transhumance) ont pu présenter la démarche menée depuis l’origine du projet, ainsi que la collection de vêtements qui devraient être lancée en même temps que le GR®69 La Routo, au printemps 2021.

 

 

Une nouvelle exposition itinérante

Intitulée “Transhumances. De la Provence aux Alpes”, cette exposition réalisée en partenariat avec le CERPAM présente en 12 roll-up (dimension 85 x 200 cm) l’essentiel des différents aspects de la transhumance d’hier et surtout d’aujourd’hui entre la Provence et les Alpes. Elle a été présentée pour la première fois lors des Rencontres nationales des acteurs du pastoralisme qui se sont tenues du 23 au 25 septembre dans la vallée de l’Ubaye.

La bergerie de la Favouillane sélectionnée en 2020 par la Mission Stéphane Bern !

DP Mission Patrimoine 2020_Les 101 sites de maillage

CP maillage 2020 13 Bergerie de la Favouillane

Favouillane Communiqué