Nos actualités

LE LOUP – Lecture en musique

LE LOUP
De Lionel Roux
Lu par Marie Vauzelle
Mis en musique par Reeve Schumacher

THÉÂTRE D’ARLES – HORS LES MURS

C’est le récit poignant de bergers qui se retrouvent physiquement
face aux loups.

Une nuit les loups s’invitent et attaquent les troupeaux. Seul face
aux loups, chacun sur son bout de montagne, Fanny, Océane et Olivier
vont faire face à cette épreuve, à la solitude et surtout se
retrouver face à eux même. Ils vont défendre leur troupeau. Ils vont
s’accrocher à la nuit, tenir une position jusqu’au matin. Ils vont
éprouver le frisson du premier contact fugitif avec les prédateurs qui
laissent des marques durables et sanglantes sur le troupeau. Ils vont se
sentir désarmés face à l’intelligence des loups et à ses
stratégies pour éviter l’homme. Mais plus que cela, les loups vont
les renvoyer au fond de leur propre nature humaine. Vont-ils maitriser
leurs sentiments et leurs gestes de peur, de colère, d’impuissance ?

Il y a ce fil tendu entre l’homme et l‘animal, entre berger et loup,
entre l’homme seul en montagne et ses pensées. Jours et nuits les
bergers scrutent les cimes essayant de faire corps avec la pente. Ils
essayent de comprendre ce qui arrive, ce qui advient quand le loup est
là.

_plus d’info sur la Cie MAB : Sophie Blanc production/diffusion
0687880416_

Parution de “L’élevage pastoral alpin”

Cette édition représente un numéro hors-série de la revue PASTUM, périodique de l’Association Française de Pastoralisme. Elle rassemble les nombreuses interventions aux 35es rencontres nationales des acteurs du pastoralisme (vallée de l’Ubaye, 23-25 septembre 2020) et au séminaire consacré aux transitions de l’élevage pastoral face aux mutations en cours, organisé dans le cadre du Festival “Pastoralisme et Grands Espaces” (Grenoble, 8 octobre 2020). Ces deux évènements constituent les “Assises euro-alpines du pastoralisme alpin”.

Référence : AFP, CERPAM, FAI, Maison de la transhumance, Suaci, 2021. Pastum hors série, Association Française de Pastoralisme et Cardère éditeur, 110 p.

Une belle réussite pour les “Rencontres du Mérinos d’Arles” !

Les “Rencontres du Mérinos d’Arles”, organisées les 13 et 14 novembre dernier en partenariat avec l’Association du Méjan et le Syndicat des Eleveurs du Mérinos d’Arles, dans le cadre du programme LEADER coopération “La Routo. Itinéraire agritouristique sur les pas de la transhumance”, ont connu un grand succès. Merci notamment à l’ensemble des intervenants de la table ronde “La laine mérinos d’Arles dans tous ses états”, sur laquelle nous reviendrons dans notre prochaine lettre d’information.

Photo Erick BALDASSARI

Lionel ESCOFFIER, nouveau Président de la Maison de la transhumance

Lors du conseil d’administration du lundi 18 octobre 2021, Lionel Escoffier, éleveur ovin sur la commune d’Aureille, transhumant dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été élu Président de la Maison de la transhumance. René TRAMIER, membre fondateur, qui a assuré la présidence de l’Association depuis sa création en 1997, est désormais Président d’honneur. Nous reviendrons lors de la prochaine lettre d’information de la Maison de la transhumance, dont la parution est prévue d’ici à la fin de l’année, sur ce changement de Présidence.

La bergerie de la Favouillane inscrite au titre des Monuments Historiques !

Par arrêté préfectoral en date du 1er juin 2021, la bergerie de la Favouillane, en totalité (ainsi que son enclos de triage), située sur le domaine du Radeau (commune de Port-Saint-Louis-du-Rhône), a été inscrite au titre des Monuments Historiques.  La bergerie “présente un intérêt historique et culturel suffisant pour en rendre désirable la préservation en raison de la valeur de témoignage de cet édifice hérité d’une architecture vernaculaire ancestrale, la cabane camarguaise, et qui constitue l’ultime exemple de bergerie camarguaise de l’aire pré-industrielle”.  Sous la conduite du Grand Port Maritime de Marseille, propriétaire, les travaux de réhabilitation devraient désormais être engagés, ainsi que les études de valorisation pastorale et patrimoniale conduites par la Maison de la transhumance, le CERPAM, la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône et le Parc naturel régional de Camargue.

Maison de la transhumance © Quai13