Inscription des pratiques de la transhumance à l’Inventaire national du patrimoine culturel immatériel

Le Comité du patrimoine ethnologique et immatériel réuni jeudi 2 juin 2020 a validé l’inscription des pratiques de la transhumance à l’Inventaire national du patrimoine culturel immatériel.
L’étape suivante est le dépôt, en mars 2022, d’une candidature multinationale, avec pour objectif l’inscription des pratiques de la transhumance sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en décembre 2023 (pour rejoindre le dossier validé pour l’Italie, la Grèce et l’Autriche en décembre 2019).

Communiqué de presse transhumance PCI

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *